Kobe Bryant : Adieu Black Mamba !

Dimanche dernier, le monde du sport et les fans de Basket subissait un séisme d’une violence sans précédent ! En effet, aux environs de 20h, heure Française, nous apprenions le décès de Kobe Bryant et de huit autres personnes dont sa fille de 13 ans, Gianna Bryant, dans un terrible crash d’Hélicoptère à Calabasas, en Californie.

Mais comment faire pour rendre hommage à une telle légende du Basket et du Sport ?

Ne le pleurons pas !

Nous ne souhaitions pas répéter tout ce qui a pu être dit jusqu’à présent par d’autres médias comme Trashtalk, First Team ou encore sur le plateau du Sunday Night Live sur Bein Sport tant ces témoignages sont à la fois beaux et émouvants. Mais alors que faire ? Il ne faut pas le pleurer mais le célébrer et honorer ce que lui-même a nommé la « Mamba Mentality » ! Cette énergie caractéristique, cette volonté de tout donner, d’arracher les cercles et de montrer à tous qu’il était le meilleur ! Ce qui revient très souvent dans les témoignages des personnes l’ayant côtoyé comme les préparateurs sportifs, les coaches, les coéquipiers, c’est son éthique de travail et les entraînements extrêmement intenses qu’il s’imposait.

Une éthique de Travail démesurée !

Pour exemple, un témoignage de Dwayne Wade, ancien joueur du Miami Heat, et de LeBron James, actuellement joueur des Lakers de Los Angeles, explique qu’à la fin d’un match entre les Lakers et le Heat, alors que le match avait pris fin et que les joueurs rentraient au vestiaire, il nous raconte que Kobe serait rester sur le terrain afin de faire quelques tirs supplémentaires sur le terrain du Heat. Chacun sa façon de récupérer après un match ! Les anecdotes de ce genre sont nombreuses. Une autre ? OK ! Kobe aurait appelé le préparateur physique de Team USA pour lui demander de s’entrainer avec lui… Pourquoi pas ?

Le hic… Il était 1H00 du matin. Quand ce dernier est revenu à la salle, Kobe était là depuis 7H00 ! 7H00 de travail, de 1H00 à 8H00 du matin ! Nombreux sont ses coéquipiers, ses adversaires, ses amis, sa famille qui ont saluer cette éthique de travail démentielle et tous relève également l’humanité d’un homme qui en dehors du terrain et depuis son départ à la retraite était devenu le père de famille exemplaire et un mentor pour toutes les jeunes pousses de la NBA.

Les mots d’un fan !

J’aimerai maintenant reprendre mon rôle du simple fan de Basket et de Kobe. Je suis né en 1996, l’année où Kobe Bryant était drafté par les Charlotte Hornets et transféré immédiatement chez les Lakers. Forcément vous vous douté bien que je n’ai pas tout de suite regarder le basket. Mes grands débuts avec la NBA et Kobe datent de 2009. Ce soir-là, zappant de chaîne en chaîne, je découvre un sport extrêmement physique, athlétique et spectaculaire avec des mecs immenses qui sautent haut, courent vite et tirent de loin et au milieu de ça un jeune joueur portant le numéro 8 et une coupe afro : Kobe Bryant. Rapide, fluide, élégant et déterminé voilà qui était, est et sera le “Black Mamba” pour moi. Je l’ai, comme beaucoup de monde, aimé comme j’ai aimé le détester. Si je devais faire la liste des mecs que j’ai vu jouer et que j’ai aimé voir jouer, je dirai Tony Parker, LeBron James et Kobe Bryant.

Une vraie source d’inspiration !

The Black Mamba était, est et sera une source d’inspiration pour beaucoup de gens et je ne fais pas exception ! Kobe tu nous manqueras c’est sûr et c’est pour cela que je souhaitais à tout prix te rendre hommage ainsi qu’adresser mes condoléances à ta femme et tes filles !

Nous ne nous connaissions pas mais j’ai grandi avec toi et tes exploits démesurés ainsi que ton arrogance t’ayant poussé jusqu’au sommet ! Tu as toujours défendu tes idéaux contre vents et marais et tu l’a transmis à tes filles et à tes successeurs. Je me souviendrai toujours de tes derniers mots sur le parquet des Lakers, lors de la cérémonie de retrait de tes maillots et des mots que tu as prononcé aux côtés de ceux qui te faisaient confiance pour mener l’équipe à la victoire.

Adieu Kobe !

Certains ne comprendront pas que l’on puisse avoir les yeux emplis de larmes en voyant tous ses hommages si émouvants. Ils ne comprennent sûrement pas tous ce que tu représentes pour nous. J’espère que tu es parti avec le sentiment d’avoir tout fait pour ta famille et tes proches ! Merci Kobe et paix à ton âme !

“What can I say? Mamba out !” – Kobe Bryant, le 19 décembre 2017.

Une réponse sur “Kobe Bryant : Adieu Black Mamba !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *